Ressources humaines / formation

La mixité dans l’emploi : une priorité pour le Groupe Vitalrest

10 mars 2020

Le thème de l’égalité Hommes/Femmes, qui se trouve au cœur de l’actualité, est depuis longtemps une priorité pour le Groupe Vitalrest.

En effet, nous sommes conscients que la mixité dans les emplois à tous les niveaux est source de complémentarité, d’équilibre social et d’efficacité économique, et nous avons à cœur de promouvoir cette égalité, ainsi que le principe de non discrimination, et la lutte contre toute forme d’agissements sexistes, à tous les moments de la vie de nos collaborateurs au sein de notre société : l’embauche, la formation, l’évolution, la rémunération, l’ équilibre avec la vie privée …

A cet égard, nous avons mis en place différents engagements :

Ainsi, et à titre d’exemples, concernant le recrutement :

Nos managers participent à une formation annuelle au Recrutement Non Discriminant, et nous nous sommes engagés à maintenir dans nos recrutements les ratios suivants :

-30% de femmes de niveau 4 (cuisinier, chauffeur livreur…) ;

-20% de femmes de niveau 5 à 9 (Second de cuisine, Chef de cuisine, Chef gérant, RE/RU/RS et DR…).

S’agissant de l’évolution des carrières, les mêmes critères de détection des potentiels internes sont utilisés pour les femmes et les hommes. Ces critères ne tiennent pas compte de l’âge des salariés ni de leur ancienneté dans l’entreprise, ces critères pouvant pénaliser les femmes ayant connu des maternités ou/et des congés parentaux. Ils sont exclusivement fondés sur les compétences et la performance.

Lorsque nous élaborons nos Plans de Développement des Compétences, nous nous attachons à prendre en compte, dans la mesure du possible, les contraintes liées à la vie familiale qui peuvent entraîner des difficultés pour les salariés amenés à suivre une action de formation nécessitant de s’absenter de leur domicile pour un ou plusieurs jours.

L’entreprise veille de même à organiser autant que possible des formations sur site en e-learning et s’engage sur le respect d’un délai raisonnable entre la transmission des conditions d’organisation de la formation (convocation) et la tenue de la formation.

Enfin, nous échangeons régulièrement avec nos partenaires sociaux sur ce thème, et nous leur présentons les résultats de nos indicateurs de suivi afin de garantir avec eux l’amélioration continue de nos pratiques.