Ressources humaines / formation

Interview de Célia Gillet, Chef de Cuisine et gagnante du concours Vital’Chef 2018

2 décembre 2019

Nous avons eu l’honneur d’interviewer Célia Gillet, Chef de Cuisine Saveurs Restauration auprès de l’établissement Habitat Jeunes. Elle a remporté en 2018 avec son compère Jean-Rémy Vienot, la septième édition du Concours Culinaire Vital’Chef. Dans cette interview, elle nous donne son point de vue sur l’univers de la restauration collective.

1) Pouvez-vous décrire en quelques mots votre parcours de formation et vos expériences ainsi que votre parcours au sein du Groupe Vitalrest ?

« J’ai commencé dans la cuisine traditionnelle à l’âge de 15 ans, j’ai passé mon CAP et BEP hôtellerie à l’auberge de phaffans, ensuite j’ai travaillé durant plus de cinq ans dans un restaurant traditionnel. Par la suite, je suis rentrée chez Saveurs Restauration au mois de juillet 2015 où j’ai fait l’inauguration de Sésame Autiste à Bethoncourt. Ce fut pour moi une première expérience dans le milieu de l’handicap, j’ai eu un réel plaisir à offrir des sensations gustatives à mes résidents ! »

2) Qu’est-ce qui vous plaît au quotidien dans votre métier ? 

« La cuisine est pour moi un métier d’amour, il faut aimer faire plaisir. Le but premier de notre métier est de donner des sensations gustatives et visuelles à nos résidents. J’aime particulièrement travailler les pâtes fraîches, les ravioles fraîches tagliatelles et les pâtes à lasagnes maison. J’apprécie également faire de la pâtisserie, je fais de la cuisine traditionnelle française mais j’aime aussi découvrir de nouvelles recettes du monde. »

3) Quel a été votre plus grand challenge depuis que vous êtes chez Saveurs Restauration ?

« Mon but en rentrant chez Saveurs Restauration était de devenir Chef Gérante. J’ai eu la chance que cette opportunité soit arrivée très rapidement. Maintenant, cela fait 4 ans et demi que je le suis en plus d’être référent culinaire. C’est pour moi une grande fierté de pouvoir découvrir de nouvelles techniques et produits, que je partage ensuite avec mes collègues. Mon but est de leur faire connaître de nouvelles méthodologies sur les textures modifiées et de pouvoir apporter du plaisir visuel et gustatif à nos résidents qui ont des troubles de la déglutition. »

4) Il y a de plus en plus de femmes dans le monde de la restauration traditionnelle, dans la pâtisserie mais pas encore au sein de la restauration collective. Comment l’expliquez-vous ?

« Je pense que malheureusement notre métier de cuisinier en collectivité n’est pas assez médiatisé ! Pourtant, nous réalisons des choses formidables pour les personnes qui ont des troubles de la déglutition avec des textures modifiées qui demandent précision et rigueur pour réaliser des plats aussi beaux que bons ! »

5) Quels sont les conseils que vous donneriez à une femme souhaitant devenir Chef Gérante ? 

« Ma fonction en tant que Chef Gérante consiste à gérer un restaurant collectif où j’assure la production culinaire pour 75 convives du lundi au vendredi dans le respect des règles d’hygiène. Je mets en place les menus,  je passe les commandes dans le respect du budget imposé, et j’assure la relation client qui est très importante dans notre métier. Etre Chef Gérante nécessite diverses compétences culinaires de gestion, il faut juste savoir maîtriser les compétences nécessaires pour le devenir. »

6) Et pour finir, comment voyez-vous votre avenir au sein du Groupe Vitalrest ?

« Mon avenir au sein du Groupe Vitalrest, je le vois de façon très positive et j’espère avoir de la chance de pouvoir vivre encore de nouvelles expériences. Je suis très heureuse de faire partie d’une entreprise qui conserve la base de notre métier, celui de faire plaisir à nos résidents avec une cuisine de qualité. Je suis très heureuse de participer au concours Vital’Chef de cette année ! Et je suis également très heureuse d’avoir gagné la finale du concours de l’année dernière avec mon collègue Jean Rémy Vienot ! »

Interview de Célia Gillet dans Le Cuisinier n°228 – Novembre 2019