Actualités Groupe

COVID : quelles conséquences sur l’état nutritionnel des plus de 65 ans ?

27 juillet 2020

Bien conscient des problématiques de dénutrition, majorées suite au COVID, sur les personnes de plus de 65 ans, les équipes Vitalrest se mobilisent pour accompagner au mieux ses clients dans cette période post-déconfinement.

 

1) Quel lien entre la dénutrition et la COVID ?

 

Selon l’Agence Régionale de Santé d’Ile de France (ARS), les patients COVID ou ayant été atteints de la COVID sont à haut risque de dénutrition. La dénutrition est une vraie maladie qui fragilise l’organisme, le rendant moins capable de se défendre contre les maladies.

L’ARS vient d’éditer 5 fiches pour :

– comprendre ce que sont la COVID et la dénutrition (Fiche n°1)
– dépister la dénutrition, suivre le patient et lui fixer des objectifs de récupération (Fiche n°2)
– mettre en place un suivi médical en fonction du degré de la dénutrition (Fiche n°3)
– mieux s’alimenter et se faire suivre par un diététicien (Fiche n°4)
– pratiquer une activité physique quotidienne et adaptée (Fiche n°5)

 

2) Dénutrition post COVID : en parler pour aller mieux !

 

L’ARS précise aussi que les patients touchés (ou qui ont été touchés) par les formes graves de COVID sont (étaient) déjà à risque de dénutrition puisque ce sont des patients de plus de 65 ans pouvant présenter des maladies cardiaques, pulmonaires, rénales, un diabète, une obésité, un cancer, un déficit immunitaire… L’ARS insiste donc sur le fait que la dénutrition est une vraie maladie, malheureusement trop souvent « peu reconnue » et qu’elle aggrave les maladies chroniques existantes, elle augmente la durée d’hospitalisation et le risque de décès.

Pour les plus de 65 ans non atteints par la COVID, les risques de dénutrition sont aussi présents avec pour mécanisme une diminution des apports alimentaires :

  • Perte d’appétit : lié à l’isolement, la baisse de moral, à la moindre activité physique
  • Difficultés de s’approvisionner, faire les courses : avec carences en certains groupes alimentaires
  • Difficulté pour s’alimenter parfois : dentier cassé, manque d’aide humaine aux repas, dégradation de maladie déjà existante …

Expert du secteur médico-social et sanitaire depuis 19 ans, le Groupe VITALREST accompagne les Directions d’établissements dans une meilleure détection et prise en charge de la dénutrition chez leurs résidents. Pour cela, nous proposons :

  • Un suivi diététique des établissements accueillant du public âgé réalisé par la Diététicienne Vitalrest : état des lieux et mise en place de plans d’actions ciblées.
  • La rédaction de protocoles d’enrichissement adaptés à chaque établissement.
  • L’accompagnement dans le choix et la mise en œuvre de produits d’enrichissement.
  • La sensibilisation et la formation de ses équipes de cuisine dans l’objectif de prévenir la dénutrition : donner l’envie de manger par de plats goûteux, bien présentés et adaptés.
  • La redistribution de la journée alimentaire privilégiant les repas où l’appétit est davantage au rendez-vous. (Programme Équilibre).